Muamba : réanimé après 78 minutes

le
0
Le footballeur anglais, qui s'est effondré en plein match, a pu être ranimé malgré un arrêt cardiaque exceptionnellement long. Un sauvetage rendu possible par la rapidité des soins qu'il a reçu.

Les médecins qui ont participé à la réanimation réussie de Fabrice Muamba, qui s'est effondré victime d'un arrêt cardiaque lors d'un match de son club de Bolton en Angleterre samedi, parlent de «miracle», d'une «réssuscitation alors qu'il était effectivement mort».

Le cas du footballeur anglais d'origine congolaise est effectivement exceptionnel. Entre son accident cardiaque au milieu du terrain, où les joueurs et les soigneurs l'ont retrouvé allongé face contre terre, et le moment où son c½ur a redémarré à l'hôpital, se sont écoulées 78 longues minutes.

Un délai considérable quand on sait que des lésions irréversibles au cerveau surviennent dès 4 minutes sans apport d'oxygène. Les recommandations officielles en France et en Europe préconisent d'ailleurs d'arrêter les procédures de réanimation cardio-pulmonaire au bout de 20 minutes s'il n'y a pas de reprise de circulation spontanée, c'est-à-dire de rédémarrage du coeur.

Pour le joueur de 23 ans,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant