MSF demande une enquête sur le bombardement d'un hôpital au Yémen

le
0
    LONDRES, 25 janvier (Fondation Thomson Reuters) - Médecins 
sans Frontières (MSF) a réclamé lundi l'ouverture d'une enquête 
sur le bombardement d'un hôpital yéménite qui a fait sept morts 
et sept blessés il y a deux semaines, en grande majorité des 
personnels soignants et des patients. 
    MSF a accusé les belligérants de ne respecter "aucune des 
règles de la guerre" dans ce conflit qui a notamment vu le 
bombardement de deux hôpitaux, une clinique et une ambulance au 
cours des trois derniers mois. 
    "La façon dont la guerre est menée au Yémen provoque 
d'énormes souffrances et montre que les belligérants ne 
reconnaissent ni ne respectent le statut protégé des hôpitaux et 
des structures médicales", a déclaré la directrice des 
opérations de l'ONG, Raquel Ayora. 
    Près de 6.000 personnes ont été tuées depuis qu'une 
coalition arabe formée par l'Arabie saoudite est intervenue 
militairement en mars contre les miliciens houthis qui étaient 
en passe de s'emparer de l'ensemble du pays. 
    MSF a formellement demandé à la Commission internationale 
humanitaire d'établissement des faits (CIHEF) d'enquêter sur le 
bombardement de l'hôpital de Chiara, dans la province de Saada, 
dans le nord-ouest du Yémen, le 10 janvier. 
    Cette demande fait site au bombardement vendredi dans cette 
même province d'une ambulance qui arrivait sur le site d'un 
précédent raid aérien de la coalition arabe. Six personnes, dont 
le conducteur de l'ambulance, ont été tuées. 
 
 (Emma Batha; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant