MSF demande à la Turquie d'accueillir les réfugiés syriens d'Azaz

le
0
    BEYROUTH, 2 juin (Reuters) - Médecins sans Frontières (MSF) 
a appelé jeudi la Turquie à ouvrir sa frontière avec la Syrie 
pour laisser passer quelque 100.000 Syriens piégés par les 
combats dans la région d'Azaz, où progressent les djihadistes de 
l'Etat islamique (EI). 
    Les affrontements se sont intensifiés dans ce secteur du 
nord de la Syrie, dans la province d'Alep. 
    "Après d'innombrables déplacements face à des offensives 
militaires, il ne reste plus d'endroit où ces personnes puissent 
s'enfuir", déclare Pablo Marco, directeur de MSF pour le 
Moyen-Orient, dans un communiqué. 
    "Le gouvernement et le peuple turcs consentent déjà 
d'immenses efforts pour aider les réfugiés syriens. Mais 
aujourd'hui, la population d'Azaz ne peut compter que sur eux. 
Nous demandons à la Turquie de faire preuve une nouvelle fois de 
sa générosité et d'ouvrir sa frontière à ceux qui sont piégés à 
Azaz", ajoute-t-il. 
    A mesure que les combats se rapprochaient, MSF a dû évacuer 
dans l'urgence les patients et le personnel d'un hôpital que 
l'ONG soutient dans la région d'Azaz. 
 
 (John Davison; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant