MP NIGERIA : Réserves des OML 4, 38 et 41

le
0

Réserves des OML 4, 38 et 41

Réserves P1 nettes de redevances en hausse de 205 % à 84 Mboe

Réserves P1+P2 nettes de redevances en hausse de 24 % à 142 Mboe

Potentiel gazier important : 48 % des réserves P1+P2

Mise en production du champ d’Okporhuru

Réserves nettes de redevances en part SEPLAT

Les réserves des OML 4, 38 et 41 correspondant aux réserves comprenant les quantités estimées de pétrole présumées comme étant commercialement récupérables à partir de concentrations connues par application de projets de développement, à partir d’une date donnée et pour le futur, en fonction de conditions définies, ont été estimées au 31 décembre 2012 par De Golyer & Mac Naughton dans son rapport portant sur les OML 4, 38 et 41 en date du 6 mai 2013.

Les réserves mentionnées ci-dessous sont présentées en part SEPLAT, après paiement des redevances (20 % pour les huiles et 7 % pour le gaz) et sous réserve de la fiscalité applicable au secteur de l’exploration-production pétrolière.

Réserves P1
nettes de redevances

Huile +
condensats
(Mbbl)

Gaz
(Bscf)

Gaz
(Mboe)

P1

31/12/2012
(Mboe)

P1

31/12/2011
(Mboe)

Var.

OML 4

18,5

164,6

27,4

46,0

12,4

OML 38

15,6

12,1

2,0

17,6

5,4

OML 41

15,4

31,4

5,2

20,6

9,8

TOTAL P1

49,5

208,1

34,7

84,2

27,6

+205 %

Réserves P1+P2
nettes de redevances

Huile +
condensats
(Mbbl)

Gaz
(Bscf)

Gaz
(Mboe)

P1+P2 31/12/2012
(Mboe)

P1+P2

31/12/2011
(Mboe)

OML 4

27,3

329,9

55,0

82,2

81,2

OML 38

22,8

17,1

2,9

25,7

10,4

OML 41

24,1

58,5

9,8

33,9

22,8

TOTAL P1+P2

74,2

405,6

67,6

141,8

114,3

+24 %

Réserves  P1+P2+P3
nettes de redevances

Huile +
condensats
(Mbbl)

Gaz
(Bscf)

Gaz
(Mboe)

P1+P2+P3 31/12/2012
(Mboe)

P1+P2+P3 31/12/2011
(Mboe)

OML 4

33,5

390,8

65,1

98,6

90,3

OML 38

28,9

20,8

3,5

32,3

14,0

OML 41

34,9

91,7

15,3

50,2

32,4

TOTAL P1+P2+P3

97,3

503,3

83,9

181,2

136,7

+33 %

Au 31 décembre 2012, les réserves P1+P2 nettes de redevances s’élèvent à 141,8 Mboe, soit une progression de +24 %. Cette augmentation fait suite aux différents travaux d’amélioration et de gestion de la production ainsi qu’aux forages de puits supplémentaires effectués sur les champs existants. Les travaux effectués sur les champs d’Okporhuru, d’Ubaleme et d’Okoporo ont aussi permis de transformer leurs ressources en réserves P1+P2 et ainsi d’augmenter de 14,5 Mbbl (en part SEPLAT nette de redevance) les réserves P1+P2 nettes de redevances. Le champ d’Okporhuru est entré en production au cours du mois de mai 2013.

Les réserves P1+P2 nettes de redevances sont composées à 52 % d’huile et de condensats et à 48 % de gaz. Le potentiel gazier des OML 4, 38 et 41 est important et prometteur. SEPLAT travaille actuellement à l’augmentation des capacités de production et de traitement de gaz, ainsi qu’à l’amélioration des prix de vente.

Localisation des champs inclus dans le périmètre d’évaluation

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant