MP NIGERIA : COMPTES CONSOLIDES DEFINITIFS 2012

le
0
Au cours du Conseil d’administration du 26 avril 2013 les Administrateurs ont approuvé les comptes définitifs après audit de l’exercice clos au 31 décembre 2012 de MPN. Le résultat net consolidé, après ajustement par SEPLAT portant sur les impôts et impôts différés, s’établit à 51 M€ à rapporter aux 48 M€ précédemment approuvés.

Les comptes consolidés définitifs audités, arrêtés lors du Conseil d’administration du 26 avril 2013, seront disponibles dans le rapport financier annuel.



* les éléments chiffrés présentés au 31/12/2011 ont été retraités selon la méthode de mise en équivalence

1 la trésorerie et les équivalents de trésorerie présentés inclut une avance de 98 M$ accordée à SEPLAT, remboursée en janvier 2013

Changement de méthode de consolidation de SEPLAT par MPN

Afin de faciliter la lecture et l’analyse des informations financières communiquées aux actionnaires, le Groupe a opté, à compter de l’exercice 2012, pour une consolidation de SEPLAT par mise en équivalence, selon le traitement alternatif autorisé par IAS 31.

Ce changement de méthode ne remet pas en cause la nature du contrôle de MPN sur SEPLAT, cette dernière restant une co-entreprise contrôlée conjointement.

Ce choix conduit le Groupe à reconstruire, dès cette année, l’historique des données financières selon la méthode de mise en équivalence. Cette reconstitution permettra d’assurer la comparabilité des comptes du fait de l’entrée en vigueur de la norme IFRS 11 en 2014.

En application des normes IAS 8 et 31, ce changement de méthode a d’ores et déjà été appliqué de manière rétrospective en retraitant les comptes du Groupe des périodes précédentes, comme si SEPLAT avait été consolidée par mise en équivalence depuis l’origine. En conséquence et en application de cette méthode, la contribution de SEPLAT aux comptes du Groupe est dorénavant enregistrée dans l’état de situation financière sous la rubrique « titres mis en équivalence » et dans l’état de résultat global en « part de résultat des sociétés mises en équivalence ».

Les éléments clés des comptes de SEPLAT retraités aux normes du Groupe sont présentés en annexes de ce document.

Activité de SEPLAT en 2012

La production des OMLs 4, 38 et 41 opérés par SEPLAT a continué de croître sur l’ensemble de l’exercice 2012 et ce malgré des arrêts de production plus longs que prévus. Le nombre de jours d’arrêt partiel ou total de production au cours de l’exercice 2012 a été de 65 jours, au regard d’une planification de 25 jours d’arrêt estimés par SEPLAT pour maintenance des installations.

Par ailleurs, SEPLAT et SPDC ont arrêté un accord de principe pour la réallocation de 2 384 943 barils en faveur de l’association NPDC–SEPLAT, soit 1 055 224 barils pour SEPLAT au titre des volumes produits jusqu’à fin 2012. SPDC avait déjà procédé à deux premiers ajustements (à 100%) de 297 133 et 440 000 barils au titre des activités antérieures à mars 2012. Dans le cadre de cet accord, un troisième ajustement de 1 647 810 barils a été effectué et le principe d’une décote maximale de 8% sur la production négocié.

En conséquence, le chiffre d’affaires de SEPLAT pour l’exercice 2012 atteint 629 M$, soit une hausse de 39% par rapport à 2011. Il inclut 26 M$ de ventes de gaz.

L’objectif de SEPLAT d’atteindre une production de 50 000 b/j à fin 2012 a été atteint au cours du mois de janvier 2013.

La connexion du champ Okporhuru, premier champ développé par SEPLAT, devrait intervenir au cours du premier semestre 2013 et ainsi permettre à la production brute de dépasser le niveau de 60 000 b/j atteint en février 2013.

Au cours de l’exercice, la joint-venture opérée par SEPLAT a mis en oeuvre un programme d’investissements soutenu nécessaire à l’atteinte de ses objectifs. Douze puits producteurs et injecteurs ont ainsi été forés sur la période pour un montant de 185 M$, des travaux significatifs de reprise des puits (workovers) portant sur neuf puits et totalisant 98 M$ ont par ailleurs été réalisés, enfin 44 M$ ont été engagés dans le cadre d’investissements relatifs aux installations de traitement. Ils concernent principalement la construction d’une unité de séparation huile-eau qui devrait être mise en service au cours du second trimestre 2013 et permettra d’optimiser les capacités d’évacuation de l’huile produite tout en réduisant les coûts de traitement actuellement facturés par SPDC.

Objectifs et stratégie 2013

L’objectif du Groupe MPN est à la fois de maximiser son investissement dans SEPLAT, en soutenant le développement de la production des OMLs 4, 38 et 41 et en appuyant SEPLAT dans ses choix de croissance externe, et de saisir toute opportunité de diversification de son portefeuille d’actifs.

D'ici à la fin de l'année 2013, SEPLAT a pour objectif d’atteindre une production de l’ordre de 65 000 b/j (sur une base 100 %). A ceci s’ajoutera une production de gaz de l’ordre de 130 millions de pieds cube de gaz par jour. SEPLAT s’emploie à augmenter significativement ses capacités de traitement afin de mieux valoriser ses actifs gaziers.

SEPLAT apporte une attention particulière à la croissance externe au Nigéria et a mis en place une équipe dédiée à cet effet.

En parallèle, les équipes de MP Nigeria étudient différentes opportunités d’investissement en dehors du Nigéria pour lui permettre de diversifier ses actifs.

Commentaires sur les comptes de SEPLAT au titre de l’exercice 2012

Le chiffre d’affaires de SEPLAT pour l’exercice 2012 s’élève à 629 M$, soit une hausse de 39% par rapport à 2011.

Le résultat opérationnel de 294 M$ progresse en ligne avec l’augmentation de la production et du chiffre d’affaires. Il représente 47% du chiffre d’affaires.

Les charges financières correspondent aux charges d’intérêts afférentes à l’endettement : ligne de crédit et prêt d’actionnaire accordé par MPN.

Le résultat net comptable ressort à 138 M$ contre 39 M$ en 2011.

Au 31 décembre 2012, SEPLAT affiche une trésorerie de 112 M$, dont une avance à court terme reçue de MPN de 98 M$. Cette avance a été remboursée en janvier 2013.

Commentaires sur les comptes de MPN au titre de l’exercice 2012

Les principaux agrégats des comptes de MP Nigeria sont les produits financiers à hauteur de 4,4 M€ et la part de résultat de SEPLAT mis en équivalence pour 48 M€.

Les produits financiers correspondent pour 2,6 M€ à la rémunération de l’avance actionnaire faite à SEPLAT (47 M$) et pour 1,8 M€ aux intérêts perçus sur les placements de trésorerie réalisés sur la période.

Au 31 décembre 2012, MP Nigeria affiche une position de trésorerie de 182 M€ incluant une avance de fonds de 98 M$ (76 M€) mise en place dans le cadre de l’offre de cession d’actifs de Conoco Phillips au Nigéria. Elle a été remboursée début 2013.

Etat de situation financière

Les comptes consolidés arrêtés lors du Conseil d’administration du 26 avril 2013 ont été audités. Ils sont disponibles dans le rapport financier annuel.

ANNEXES : INFORMATIONS AFIN D’ASSURER LA COMPARABILITE DES INFORMATIONS D’UN EXERCICE A L’AUTRE

ANNEXE 1 : ELEMENTS FINANCIERS SYNTHETIQUES DE MPN SELON LA METHODE DE LA MISE EN EQUIVALENCE





Comptes sociaux 2012

Les comptes sociaux approuvés par le Conseil du 26 avril 2013 font ressortir un résultat net de 10 128 554 €, issu pour l’essentiel des dividendes versés par SEPLAT (11,5 M€), et de produits financiers (3 M€) acquis principalement en rémunération des avances consenties à SEPLAT.

***

PROPOSITION DE DIVIDENDES

Le Conseil d’administration en date du 27 mars 2013 a approuvé la proposition de soumettre à l’Assemblée Générale une résolution portant sur le versement d’un dividende de 0,08 euro par action.

***

CHANGEMENT DE SIEGE SOCIAL

La Société étant sous-locataire de la société Etablissements Maurel & Prom, le Conseil d’Administration de 27 mars 2013 a approuvé, suite à la cessation du bail principal et à la reprise d’un nouveau bail par Etablissements Maurel & Prom, de soumettre à l’Assemblée Générale le transfert de son siège social à sa nouvelle adresse d’activité soit au 51 rue d’Anjou à Paris (8ème).

CHANGEMENT DE DENOMINATION SOCIALE

Le Conseil d’administration de 27 mars 2013 a approuvé le principe du changement de la dénomination sociale de MP Nigeria en MPI.

A propos de MP Nigeria
Société anonyme dont le siège social est à Paris, MP Nigeria est issue de la scission des activités nigérianes des Etablissements Maurel & Prom. MP Nigeria détient 45% de SEPLAT, société nigériane d’exploration et production pétrolière et gazière, opérateur sur les Oil Mining Licenses 4, 38 et 41 au Nigéria. Ces permis pétroliers présentent une combinaison équilibrée de champs en production, de champs à développer et d’opportunités d’exploration. Grâce à son association avec des partenaires nigérians de premier plan, MP Nigeria bénéficie d’une forte implication locale, tant auprès des autorités que des communautés locales. Forte de ses actifs et de ce partenariat de qualité, MP Nigeria est favorablement positionnée pour assurer son développement et bénéficier de nombreuses opportunités de croissance. Vous pouvez retrouver toutes les informations de la société sur le site www.mpnigeria.com.

***

CONTACTS PRESSE, RELATIONS INVESTISSEURS ET ACTIONNAIRES

NewCap
Louis-Victor Delouvrier/ Emmanuel Huynh
mpng@newcap.fr
Tel : +33 1 44 71 94 94
Plus d’informations : www.mpnigeria.com

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de MP Nigeria. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant