Mouvement de grève sans précédent dans les fast-foods américains

le
0
Les employés de McDonald's et d'autres chaînes de restauration rapide réclament des hausses de salaire. Le conflit social gagne progressivement le territoire : 50 grandes villes nord-américaines sont touchées.

La grogne monte et gagne les plus grandes villes des États-Unis. Initialement cantonnée à New-York, la mobilisation des salariés des fast-foods gagne désormais 50 grandes villes nord-américaines, une première dans ce secteur. La mobilisation touche en premier lieu le célèbre McDonald's mais également les autres enseignes de restauration rapide comme Burger King, Wendy's ou KFC.

En juillet, sept villes ont participé à la mobilisation, dont New-York, Chicago et Detroit, et jeudi, les organisateurs du mouvement prévoyaient des grévistes dans une cinquantaine de villes, dont New-York, Boston, Chicago, Denver, Detroit, Hartford, Houston, Los Angeles, Memphis, Milwaukee, Oakland, Raleigh ou Tampa.

La revendication des salariés est classique: ils s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant