Moustapha Ben Jaafar : «C'est une Constitution de consensus»

le
0

INTERVIEW - Président de l'Assemblée nationale constituante tunisienne, Moustapha Ben Jaafar a conduit les travaux pour l'élaboration de la Constitution.

LE FIGARO. - Que vouliez-vous dire quand vous avez déclaré: «Nous avons été à quelques pas du précipice»?

MOUSTAPHA BEN JAAFAR. - Il y a eu des moments dangereux durant ces deux dernières années. Nous avons vécu deux assassinats politiques (Chokri Belaïd et Mohammed Brahmi, NDLR). C'était des moments de grande tension où certains ont manié l'anathème, plutôt que de tendre la main pour passer un mauvais cap. Mais heureusement pour la Tunisie et pour la transition démocratique, nous avons pu échapper à ce mauvais sort et trouver le bon compromis pour une sortie de crise.

Est-ce que ces deux assassinats ont fait bouger les lignes?

Certainement. Le point fort de notre Constitution, c'est qu'elle a été faite à feu doux, dans la mesure où el...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant