Moussa Sissoko a marqué des points

le
0
Moussa Sissoko a marqué des points
Moussa Sissoko a marqué des points

Des percées, un vrai poids dans le jeu, un Pogba à l'aise à ses côtés, et un sprint impressionnant en seconde période... Titularisé pour faire souffler Blaise Matuidi, Moussa Sissoko a été l'un des meilleurs joueurs sur la pelouse face à la Suisse. Au point de faire bouger la hiérarchie ?

" Je savais qu'ils pouvaient apporter des solutions (Moussa Sissoko et Yohan Cabaye ndlr). N'Golo Kanté avait pris un carton et je voulais le protéger, Blaise Matuidi avait beaucoup donné sur les deux premiers matchs, donc c'était logique de faire ces choix là sur la troisième match." Les supporters de Newcastle se sont demandés pendant toute la seconde partie de saison pourquoi Didier Deschamps insistait pour prendre Moussa Sissoko dans ses listes de 23. S'ils ont regardé le match France-Suisse, ils ont une partie de la réponse. En milieu relayeur aux côtés de Paul Pogba, le Magpie a su faire le job défensif et libérer le joueur de la Juventus, mais aussi offrir quelques montées rageuses et spectaculaires qui ont soulagé le bloc français. Au coup de sifflet final, ce n'était pas lui l'homme du match mais bien Yann Sommer, le gardien helvète. Nul doute que Sissoko n'était cependant pas très loin, même si contrairement à un Pogba qui a touché la barre, lui n'a jamais eu l'opportunité de marquer.

Pas de cadeaux de Didier Deschamps


Intouchable dans les listes même quand il vivait le pire avec son club - relégué en Championship cette saison - l'ancien Toulousain a donné raison au sélectionneur. Qui assure ne pas l'avoir mis là par connivence ou sympathie. " Je ne lui ai pas dit "tiens, je te fais un cadeau". Je sais ce qu'est capable de faire Moussa, il l'a toujours fait. Que ce soit sur cinq minutes, dix minutes, vingt minutes, une mi-temps... Dans ce registre-là il apporte beaucoup, comme il avait apporté beaucoup déjà il y a deux ans face à la Suisse. " De quoi commencer à engager une réflexion dans la tête du boss quant à la hiérarchie au milieu ? " Ce n'est pas parce que je l'ai mis ce dimanche soir, que c'est ce soir et pas après. Et tant mieux, même Yohan Cabaye a fait un bon match, j'ai des joueurs qui sont prêts. " A défaut de déboulonner de suite un Blaise Matuidi qui a un crédit important dans l'esprit de Deschamps, Moussa Sissoko se pose donc désormais en alternative crédible pour la suite de la compétition. Un bon présage quand on sait qu'une compétition internationale ne se gagne pas à onze et qu'une suspension ou un gros coup de pompes sont vite arrivés. A défaut de devenir un titulaire incontournable d'ici la fin de l'Euro, des performances de ce niveau lui permettront de quitter Newcastle…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant