Motorola dévoile son nouveau Moto G

le
0
Motorola dévoile son nouveau Moto G
Motorola dévoile son nouveau Moto G

Le nouveau Moto G conserve sa formule gagnante : celle d'un appareil au packaging excellent et aux fonctionnalités pertinentes, vendu à un prix abordable.La première génération de Moto G, lancée en novembre 2013, faisait figure de téléphone premium à la portée de tous. Le smartphone Motorola le plus vendu de l'histoire, également le téléphone le plus vendu au Brésil, bénéficie d'une troisième déclinaison présentée simultanément en Inde, au Brésil, au Royaume-Uni et aux États-Unis ce mardi. L'appareil s’appuie toujours sur sa formule gagnante d’origine.

Le smartphone bénéficie de la connectivité 4G/LTE et de la dernière version d'Android. Aucune application superflue n'est pour autant embarquée. En revanche, quelques commandes gestuelles absentes sur d'autres téléphones Android sont ici proposées. En agitant le téléphone, on pourra par exemple enclencher l'appareil photo.

L'écran HD 5 pouces n'offre peut-être qu'une résolution de 720p et demeure inchangé par rapport à la précédente version du téléphone, mais il n'est pas différent de celui qui équipe la dernière génération d'iPhone et n'épuisera pas autant la batterie et le processeur que les écrans HD et de résolution supérieure.

En matière de capture d’image, l’appareil ne manque en revanche pas d'atouts. Le capteur 13 mégapixels (celui qui équipe le Nexus 6) représente un grand pas en avant par rapport au capteur 8 mégapixels de la deuxième génération de Moto G. Le flash dual LED, ainsi qu’un capteur frontal de 5 mégapixels dédié aux selfies et à la vidéoconférence sont aussi d'actualité.

En vedette : le processeur QuadCore Snapdragon 410 (en version 1 Go ou 2 Go de RAM), la capacité de stockage interne -- de 8 Go avec le 1GB de RAM ou de 16 Go avec 2 Go de RAM -- peut désormais être augmentée via MicroSD.

Le smartphone résiste à l'eau et à la poussière. Disponible en blanc ou noir, il est personnalisable à l'aide de coques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant