MotoGP - GP d'Australie : Marquez chute, Crutchlow en profite

le
0
MotoGP - GP d'Australie : Marquez chute, Crutchlow en profite
MotoGP - GP d'Australie : Marquez chute, Crutchlow en profite

Cal Crutchlow a remporté dimanche le Grand Prix d’Australie MotoGP devant Valentino Rossi et Maverick Vinales. Le Britannique a profité de la chute de Marc Marquez, déjà assuré du titre de champion du monde, pour prendre la tête et ne plus la lâcher. Loris Baz n'a pas terminé le premier tour.

Cal Crutchlow (30 ans) a pris sa revanche. Parti au tapis il y a deux ans sur la piste de Phillip Island, le Britannique (Honda LCR) a cette fois passé la ligne d’arrivée en vainqueur, dimanche lors d’un Grand Prix d’Australie MotoGP marqué par la chute du patron, Marc Marquez, dans le dixième tour. Sacré champion du monde dimanche dernier à Motegi, l’Espagnol (Honda) semblait pourtant parti vers une troisième victoire consécutive tant il avait écrasé le début de course. Mais à 18 tours de la fin, Marquez, parti à la faute, a perdu l’avant de sa moto et s’est retrouvé dans les graviers à l’entrée d’un des virages les plus techniques du circuit. Tandis que le petit prodige de 23 ans maudissait cette sortie de piste qui l’obligeait à quitter la course prématurément, Cal Crutchlow profitait des malheurs de Marquez pour s’emparer des commandes, et ne plus les lâcher. « « Il y a deux ans, j’étais tombé, j’avais vraiment peur de faire une nouvelle erreur. Quand Marc a chuté, j'étais terrifié, je me suis demandé ce que je devais faire. Je savais que je pouvais gagner cette course, Honda a vraiment fait un très bon travail ce week-end », savourait sur Eurosport l’ancien champion du monde Supersport, devenu à Brno en août dernier le deuxième pilote satellite après Jack Miller à Assen à s’imposer.

Rossi conforte son avance sur Lorenzo pour la deuxième place finale

Le natif de Coventry, vainqueur dimanche de sa deuxième victoire en catégorie reine (la deuxième de la saison, la première sur le sec), devance Valentino Rossi (Yamaha) et Maverick Viñales (Suzuki) sur le podium de ce GP. Un véritable exploit de la part des deux hommes, qui seront coéquipiers la saison prochaine et s’étaient respectivement élancés de la 15eme et de la–eme place sur la grille après des qualifications ratées. « Je suis revenu petit à petit, j’ai essayé de revenir sur Cal mais il était trop rapide, trop fort », avouait « le Docteur », déjà très content de sa performance. L’Italien marque en effet 20 points presque inespérés étant donné son début de week-end. Il conforte ainsi son avance sur Jorge Lorenzo dans la course à la deuxième place derrière Marquez. L’ancien champion du monde, seulement sixième dimanche, à plus de vingt secondes des meilleurs, peut d’ailleurs craindre le pire pour sa place sur le podium du championnat du monde, puisque la troisième place de Viñales, déjà dans les trois premiers au Japon, lui permet de revenir à onze longueurs de Lorenzo. A noter que Loris Baz, parti en vingtième position, n’a même pas vu la fin du premier tour. A l’image de ce week-end australien à vite oublier pour le Français, au tweet plus qu'évocateur. MOTOGP – GP D’AUSTRALIE Dimanche 23 octobre 2016 1- Cal Crutchlow (GBR/Honda LCR) en 40’48’’543 2- Valentino Rossi (ITA/Yamaha) à 4’’218 3- Maverick Vinales (ESP/Suzuki) à 5’’309 4- Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) à 9’’157 5- Pol Espargaro (ESP/Yamaha Tech 3) à 14’’299 6- Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) à 20’’125 7- Scott Redding (GBR/Ducati Pramac) à 28’’369 8- Bradley Smith (GBR/Yamaha Tech 3) à 28’’781 9- Danilo Petrucci (ITA/Ducati Pramac) à 28’’792 10- Jack Miller (AUS/Honda Marc VDS) à 28’’815
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant