Moto2 : Zarco champion du monde, sa folle saison en six dates

le
0
Moto2 : Zarco champion du monde, sa folle saison en six dates
Moto2 : Zarco champion du monde, sa folle saison en six dates

En s’imposant dimanche en Malaisie, Johann Zarco a conservé son titre mondial en Moto2. Retour en six dates sur la saison du Français, qui évoluera la saison prochaine dans la catégorie reine des MotoGP.

C’est avec plus de quatre secondes d’avance que Johann Zarco (Kalex) s’est imposé dimanche sur le circuit de Sepang. En remportant le Grand Prix de Malaisie, l’avant dernière course de la saison en Moto2, le Français a décroché le titre mondial, et signé par la même occasion un doublé après son sacre de la saison dernière. Un deuxième titre mondial qui a été long à se dessiner au cours d’une saison faite de bas... Et surtout de hauts.

Un faux départ pour débuter

Champion en titre, Johann Zarco est logiquement favori du premier Grand Prix de la saison au Qatar. Mais comme cinq des six pilotes de la première ligne, le Français est coupable d’un départ anticipé. Pénalisé sur la grille de départ, il termine finalement douzième d’une course remportée par le Suisse Thomas Lüthi (Kalex) et débute ainsi au plus mal sa conquête d'un nouveau titre.

L’orgueil du champion

Dès le deuxième Grand Prix, en Argentine, Zarco montre à tous ses adversaires qu’il faudra une fois de plus compter sur lui cette année. Vainqueur tout en maîtrise devant le Britannique Sam Lowes, le pilote s’impose pour la deuxième année de suite à Termas de Rio Hondo et remonte à la deuxième place au classement général.

La déception à domicile

Johann Zarco voulait briller lors du Grand Prix de France au Mans. Mais comme Mike Di Meglio, Olivier Jacque ou Arnaud Vincent avant lui, le Français a terminé très loin du podium, un an après son titre mondial. Après un départ timide, puis une chute en milieu de course, Zarco ne termine que pour l’honneur, en dernière position. Avec désormais 31 points de retard au général sur l’Espagnol Alex Rins, le tricolore doit réagir.

Zarco s’amuse et gagne

Après sa mésaventure au Mans, Zarco n’a pas le choix : s’il veut encore rêver du titre, il doit gagner. C’est ce qu’il fait lors des courses suivantes, et avec la manière. Succès en Italie, en Catalogne, deuxième place aux Pays-Bas, victoire en Allemagne, puis en Autriche, Zarco n’arrête plus de lever les bras. Le Français s’amuse, a l’impression de « jouer avec sa moto » en Autriche. Il sourit, gagne et caracole en tête du général, avec cette fois 34 points d’avance sur son rival Alex Rins.

D’Aragon au Japon, il n’y a qu’un pas vers le titre

Huitième, loin derrière Sam Lowes, Johann Zarco ne possède plus qu’un point d’avance au général à l’issue du Grand Prix d’Aragon. Mais comme depuis le début de la saison, le pilote français réagit en champion. Il termine deuxième derrière Thomas Lüthi et profite de la chute de Rins pour reprendre 21 points d’avance sur le Suisse, nouveau deuxième, à trois courses de la fin du Championnat du Monde.

Une quinzième victoire et le sacre

Johann Zarco pouvait être sacré dès le Grand Prix de Malaisie, avant dernière course de la saison, en cas de succès à Sepang. Le Français l’a fait, et avec la manière ! Dominateur de bout en bout, il s’impose avec brio et remporte le quinzième succès de sa carrière en Moto2. Il n’est plus qu’à une victoire du record de Marc Marquez dans la même catégorie (16).  À 26 ans, Zarco devient le premier pilote à remporter le titre mondial deux fois consécutivement en Moto2. L’avenir s’annonce radieux pour lui dans la catégorie reine des MotoGP la saison prochaine.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant