Moto2 - GP de Malaisie - Qualifications : Zarco a frappé très fort

le
0
Moto2 - GP de Malaisie - Qualifications : Zarco a frappé très fort
Moto2 - GP de Malaisie - Qualifications : Zarco a frappé très fort

Alors qu’il peut être sacré dès ce week-end, Johann Zarco a envoyé un message très clair à la concurrence. Sur une piste séchante, le Français a écrasé la séance de qualifications avec deux secondes d’avance sur le deuxième.

Sur le circuit de Sepang lors de la séance de qualifications Moto2 du Grand Prix de Maiaisie, il y avait très clairement Johann Zarco et les autres. Le Français, champion du monde en titre et qui peut faire le doublé dès ce week-end s’il s’impose, a écœuré la concurrence, et le mot n’est pas trop fort. Le pilote de l’écurie Ajo a, tout simplement, relégué tout le reste du peloton à plus de deux secondes. Franco Morbidelli, qui tenait la pole position à cinq minutes du terme n’a pas été en mesure de répondre à la dernière charge du Français qui a amélioré une première fois avant de retirer une seconde supplémentaire sur son dernier tour. Les rivaux de Johann Zarco au championnat sont relativement loin avec Tom Lüthi qui signe le cinquième temps à plus de trois secondes alors qu’Alex Rins est en totale perdition avec le 23eme temps à plus de cinq secondes et demie. Un Grand Prix qui démarre de la plus belle des manières pour le Français, qui sait ce qu’il lui reste à faire pour aller chercher un deuxième titre mondial consécutif en Moto2 : monter sur la plus haute marche du podium ce dimanche. Il pourra alors se tourner vers le MotoGP avec sérénité, lui qui s’est déjà engagé avec Tech3 pour 2017. MOTO2 / GRAND PRIX DE MALAISIE Qualifications - Samedi 29 octobre 2016 1- Johann Zarco (FRA/Kalex Ajo) en 2’18’’621 2- Franco Morbidelli (ITA/Kalex Marc VDS) à 2’’134 3- Axel Pons (ESP/Kalex AGR) à 2’’762 4- Jonas Folger (ALL/Dynavolt Intact GP) à 2’’938 5- Thomas Lüthi (SUI/Kalex Garage Plus Interwetten) à 3’’154 ...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant