Motion de censure : Valls ne «craint» pas le renversement de son gouvernement

le , mis à jour le
9

Manuel Valls persiste et défend la loi Travail pour laquelle il vient d'engager la responsabilité du gouvernement à l'Assemblée nationale. «Le problème essentiel pour le pays c'est le chômage, notamment des jeunes. C'est pour ça qu'il faut réformer», a lancé mardi soir au JT de TF1, le Premier ministre. Se montrant offensif, Manuel Valls défend sa réforme en saluant le travail de la ministre du Travail, Myriam El Khomri et assure qu'il y a eu un débat en commission à l'Assemblée nationale.

Concernant le 49.3 qui fait bouillir les députés ce mardi, après celui sur la loi Macron en 2015, Manuel  Valls affirme ne pas l'utiliser pour «passer en force» mais parce qu'il «pense que cette loi est utile». «Vous pensez un seul instant que ça me fait plaisir d'utiliser une arme constitutionnelle qui a déjà été utilisée 83 fois depuis 1958?, a-t-il assuré. Ca me fait mal au coeur d'avoir à utiliser ce type d'instrument, mais je ne le fais pas pour passer en force...».

«On va continuer à réformer et à faire ce travail que les Français attendent», ajoute le chef du gouvernement qui dit ne pas «craindre» un renversement de son gouvernement après la motion de censure déposée aussitôt après son discours au palais Bourbon par l'opposition de droite (UDI, Les Républicains), et peut être par une partie de la gauche qui a n'a pas souhaité voter cette loi, poussant ainsi le Premier ministre à utiliser ce fameux 49.3.

Les frondeurs menacent de déposer une motion de censure

Dans la matinée, Manuel Valls avait donné le ton, irritant une partie des députés de sa majorité hostiles à la loi Travail. Il a donc recouru, dans l'après-midi, à l'article 49.3 de la Constitution lui permettant d'engager sa responsabilité devant l'Assemblée nationale pour ce texte. Le projet de loi est alors considéré comme adopté, sans vote, sauf si la motion de censure est votée, jeudi, par l'Assemblée. Mais le chef du gouvernement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM il y a 7 mois

    Madame Wanda dit "l'humanité doit progresser..." , Dans le cas de la France, s'agit-il de travailler plus, ou d'endetter notre état toujours plus ? Pour faire travailler mieux les capitalistes savent faire.

  • frk987 il y a 7 mois

    Pour wanda6 : je ne résiste pas, si sur le fond vous n'avez pas tort de dire arrêtez de voter pour les mêmes depuis 50 ans, cela sous entend que vous allez innover avec le FN, là vous ne ferez que voter pour des has been des années 30, car ils en sont là au niveau économique.......

  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - Ce n'est pas avec des slogans ' travailler 1 euro de l'heure' que nous allons vers plus de clarté. Ce qu'il faut savoir c'est si le chômage est un droit acquis qu'il faut défendre.

  • lolin il y a 7 mois

    Je suis de ton avis wanda6. Mais comment faire comprendre cela à x millions de votants??

  • wanda6 il y a 7 mois

    C'est tout le système qui est à réformer et cela ne se fera jamais avec les mêmes au pouvoir puisque ceux qui dirigent vivent de ce système. Gauche et droite n'existent plus, clivage passéiste servant d'illusion de choix pour le votant, tous ne roulent que pour la finance et le profit. Arrêtez donc de voter pour les mêmes depuis 50 ans

  • wanda6 il y a 7 mois

    L’humanité doit progresser et ne surtout pas régresser, la progression est le seul moyen d’améliorer l’existence des autres nations. Travailler à 1€/l’heure parce que les autre le font n’améliora pas l’existence de ces derniers sauf celle des capitalistes !

  • M4958114 il y a 7 mois

    M4189758 exact mais lors qu’ont reforme dans ce pays les syndicats et l'opposition se révoltent et pour temps dieu sais que l'ont a besoin de reformes !

  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - quand on se rend compte des multiples blocages des français concernant l'économie et le social le 49.3 n'est pas un aveu d'échec mais une sortie par le haut pour continuer à gérer un pays. Tout le monde devrait se réjouir que la constitution française ait prévu ce cas d'espèce. La France a tout pour réussir!

  • frk987 il y a 7 mois

    Sûrement qu'ils vont la voter la motion de censure et scier la branche sur laquelle ils sont assis !!! pour une fois Manolo a une vision exacte. C'est qu'en matière de conservation de gamelle, il en connaît un rayon notre Manolo.