Mossoul : les forces irakiennes ont repris la mosquée al-Nouri

le , mis à jour à 17:01
0
Mossoul : les forces irakiennes ont repris la mosquée al-Nouri
Mossoul : les forces irakiennes ont repris la mosquée al-Nouri

L'armée irakienne a annoncé dans un communiqué, ce jeudi, que ses Forces spéciales avaient repris aux djihadistes la mosquée al-Nouri, emblématique de leur «califat» auto-proclamé. «Le Service du contre-terrorisme (CTS) contrôle la mosquée Al-Nouri et (le minaret) Al-Hadba», a indiqué le Commandement des opérations conjointes dans un communiqué. Ce succès a poussé le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, à se féliciter de «la fin du faux Etat de Daech» sur Twitter. 

 

We are seeing the end of the fake Daesh state, the liberation of Mosul proves that. We will not relent, our brave forces will bring victory

-- Haider Al-Abadi (@HaiderAlAbadi) 29 juin 2017

 

Cette annonce a été faite alors que les forces irakiennes poursuivent leur offensive pour chasser les djihadistes de leur dernier carré de Mossoul, la deuxième ville d'Irak. Un commandant des Forces spéciales irakiennes, le général Abdelwahab al-Saadi, a précisé cependant que ses forces étaient sur le point de s'emparer du site mais qu'elles se trouvaient encore à une vingtaine de mètres des lieux. La chaîne Iraqiya, télévision d'Etat, a pour sa part annoncé sur un bandeau la «chute de l'Etat fictif», jouant sur le nom donné par l'EI à son pseudo-«Etat du califat».

 

A Mossoul, dernier grand fief urbain de l'EI en Irak, le groupe jihadiste contrôle toujours un petit secteur de la vieille ville mais les rues étroites et la présence de nombreux civils rendent l'avancée des forces irakiennes extrêmement délicate, alors que les combattants de l'EI opposent une farouche résistance. Selon l'ONU, quelque 100.000 civils sont «retenus comme boucliers humains» dans la vieille ville.

 

À Mossoul, l'armée irakienne traque les jihadistes qui se cachent parmi les civils

 

Un monument détruit symboliquement

Situés dans le Vieux Mossoul et emblématiques de la ville, la mosquée Al-Nouri et le minaret penché - alias ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant