Mossely à jamais la première

le , mis à jour à 06:40
0
Mossely à jamais la première
Mossely à jamais la première

ESTELLE MOSSELY

Née le 19 août 1992 à Créteil (Val-de-Marne)

Discipline  :  boxe, - 60 kg

Club  : Red Star Club Champigny

Palmarès  : championne olympique (2016) ; championne du monde amateur (2016) ; vicechampionne d’Europe (2014)

Et soudain, Tony Yoka s'est écroulé en hurlant. Pas sous les coups de son adversaire croate quelques minutes plus tôt en demi-finale des super-lourds. Il a décroché son ticket pour la finale malgré une cheville douloureuse. Non, le colosse est tombé sous le poids de l'émotion en regardant sa compagne, Estelle Mossely, décrocher l'or. « Elle est championne olympique ! clame le champion du monde. Je pleure comme un gamin parce que c'est comme si j'avais gagné moi-même. Estelle, c'est moi et moi c'est elle. On a tellement partagé de sacrifices pour en arriver là, tellement travaillé... »

Estelle Mossely, née à Créteil en 1992, a eu 24 ans hier. Inutile de lui faire un cadeau : elle a eu les plus beaux de la vie et le jour qu'il fallait. Elle est championne olympique et son futur époux s'est qualifié pour la finale. Des instants gravés en elle pour toujours. « Je ne sais pas quoi dire, je suis trop émue, souffle-t-elle. J'ai tout donné jusqu'au bout pendant les quatre rounds. Je tiens à féliciter mon entraîneur, Karim Adjir, dont la femme vient d'avoir un enfant. » La boxe française est une famille qui, même dans les plus beaux moments, pense à celle des autres : « La victoire, c'est pour lui, pour tout ce qu'il a fait pour moi. Merci à ma famille, mes supporteurs. J'entre dans l'histoire en étant la première Française à devenir championne olympique. »

Après sa victoire sur la Chinoise Junhua Yin, la jeune ingénieur en informatique, maîtrisant l'anglais et le russe, n'oublie pas de tirer quelques leçons de ce qui lui arrive : « Cela prouve une chose. Il faut toujours croire en ses rêves, même quand ce sont les plus grands. Il faut juste se battre pour les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant