#MosqueMeToo : des femmes dénoncent des atteintes sexuelles lors du pèlerinage de La Mecque

le , mis à jour à 16:59
0
#MosqueMeToo : des femmes dénoncent des atteintes sexuelles lors du pèlerinage de La Mecque
#MosqueMeToo : des femmes dénoncent des atteintes sexuelles lors du pèlerinage de La Mecque

Dans le sillage de #MeToo et #BalanceTonPorc, un nouveau hashtag a fait son apparition cette semaine sur Twitter, où il accompagne des témoignages de harcèlement et d'agressions sexuels lors du pèlerinage de La Mecque.A l'initiative de #MosqueMeToo (« MosquéeMoiAussi, en français), une journaliste et féministe égypto-américaine, Mona Eltahawy. Lundi dernier, elle partage sur Twitter un article du site StepFeed qui compile plusieurs histoires relatées sur les réseaux sociaux par des femmes musulmanes. I am glad to see women are speaking out about being sexually harassed during Hajj. Several years ago, i shared my own experience with sexual assault during the pilgrimage (see following tweets) https://t.co/7A5CeJngEy h/t @jwildeboer #MeToo— Mona Eltahawy (@monaeltahawy) February 5, 2018« Je suis heureuse de voir que les femmes parlent de leur harcèlement sexuel pendant le Hajj. Il y a plusieurs années, j'ai partagé ma propre expérience d'agression sexuelle pendant le pèlerinage », explique dans son tweet Mona Eltahawy. Dans un livre qu'elle a écrit, dont elle montre des extraits sur le réseau social, elle dit avoir été agressée à deux reprises à La Mecque en 1982, alors qu'elle était âgé de 15 ans.« Je ne m'en suis pas remise »« Cela m'a pris des années avant que je puisse parler des attouchements (subis) pendant le Hajj. J'ai gardé le silence non seulement à cause de la honte mais aussi pour que les musulmans n'aient pas une mauvaise image. Même aujourd'hui, que je dis avoir (subi) des attouchements pendant le Hajj, je suis accusé d'inventer ou entend dire que je calomnie l'Islam », expliquait en 2015 Mona Eltahawy, dans son ouvrage «Headscarves and Hymens: Why The Middle East Needs a Sexual Revolution» (« Voiles et hymens : Pourquoi le Moyen-Orient a besoin d'une révolution sexuelle »).Quelques heures après son premier tweet, la quinquagénaire créé le hashtag #MosqueMeToo. Il a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant