Mosquée de Lagny : dissolution d'associations suspectées de radicalisation

le
0
Mosquée de Lagny : dissolution d'associations suspectées de radicalisation
Mosquée de Lagny : dissolution d'associations suspectées de radicalisation

La fermeture d'une mosquée à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), début décembre, a abouti à la dissolution de trois associations cultuelles. Ces dissolutions ont été annoncées ce mercredi par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à la sortie du Conseil des ministres. 

Ces trois associations ont animé la mosquée de Lagny. «Il n'y a pas de place dans la République pour des structures qui provoquent, qui appellent au terrorisme ou appellent à la haine», a déclaré le ministre. Il s'agit de la première mesure de dissolution d'associations liées à des mosquées depuis la mise en œuvre de l'état d'urgence au lendemain des attentats du 13 novembre.

Selon Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, la première association dissoute s'appelle Retour aux sources, «de laquelle découlent les deux autres» : Le retour aux sources musulmanes et l'Association des musulmans de Lagny-sur-Marne. Elles se livraient à «des actions qui étaient clairement des actions d'incitation au djihad», a-t-il affirmé.

VIDEO. Lagny-sur-Marne : Bernard Cazeneuve annonce la dissolution de trois associations cultuelles

Dans la foulée de l'opération contre la mosquée début décembre, 22 interdictions de sortie du territoire et 9 assignations à résidence ont été prononcées. Un revolver a été découvert chez un fidèle. Des perquisitions ont également permis de trouver des munitions utilisables pour des armes de type fusil d'assaut kalachnikov.

Le préfet de Seine-et-Marne a également fait part de l'existence éventuelle d'un enseignement illégal dans les lieux. «Des installations propres à l’exercice d’un enseignement pour enfants, du mobilier (...) des disques de chants religieux à la gloire des martyrs du djihad ont bien été découverts», a-t-il précisé, ajoutant que des «vidéos de propagande (du groupe de) l’Etat islamique» ont été retrouvées sur le disque dur d'un habitué de la mosquée.

Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant