Mosquée d'Arras : le supect interné d'office

le
0
Muni d'une batte en bois, un jeune musulman a tué vendredi soir un fidèle, et en a grièvement blessé un autre. L'agresseur, présenté comme déséquilibré, a été placé en hôpital psychiatrique.

Peu avant 19 heures vendredi soir, un jeune homme a fait irruption dans la mosquée Annour d'Arras, dans le Pas-de-Calais, muni d'une batte en bois avec laquelle il s'en est pris à deux fidèles. L'un d'eux, un homme âgé de 73 ans, est mort sous les coups. L'autre a été grièvement blessé à la tête et son pronostic vital est engagé, de source proche de l'enquête. Enfin trois autres personnes ont été légèrement blessées à l'extérieur du lieu de culte, dont une femme ayant fait un malaise. «Le blessé est dans un état stationnaire. Il est toujours dans un état critique, dans le coma», a indiqué samedi Mohammed Messaoudi, président de l'association qui gère la mosquée Annour d'Arras.

L'agresseur a été arrêté peu après les faits. Français d'origine maghrébine, il est âgé de 32 ans. Considéré comme déséquilibré, il «a été placé assez rapidement» en hôpital psychiatrique après son interpellation et son placement en garde à vue, et n'a par consé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant