Moscovici voit la croissance repartir en France en 2013

le
8
MOSCOVICI VOIT LA CROISSANCE REPARTIR EN FRANCE EN 2013
MOSCOVICI VOIT LA CROISSANCE REPARTIR EN FRANCE EN 2013

PARIS (Reuters) - Pierre Moscovici, ministre français de l'Economie et des Finances, voit un "réel potentiel de croissance en 2013" alors même que la France est menacée de récession cette année.

Dans un entretien au Journal du dimanche, il ajoute qu'une révision de la prévision de croissance pour 2013, établie pour l'heure à 1,2% dans la perspective de la préparation de la Loi de finances, "n'est pas d'actualité".

"Dès lors que nous sommes capables de relancer la dynamique en Europe et en France, nous avons un réel potentiel de croissance en 2013", estime le ministre PS pour qui une croissance faible n'est "pas une fatalité".

La France a enregistré une croissance nulle pour le troisième trimestre consécutif sur la période avril-juin, échappant de justesse à la récession.

Pour relancer l'économie, Pierre Moscovici dit compter sur la mise en oeuvre des mesures décidées lors du Conseil européen de fin juin, où François Hollande a insisté sur la relance de la croissance.

"Je souhaite également des progrès rapides et forts sur la supervision bancaire, ainsi que des mécanismes d'intervention financière de nature à stabiliser les marchés et à restaurer la confiance", dit Pierre Moscovici.

Sur le plan national, le gouvernement veut "soutenir l'activité par une politique économique active, notamment en faveur du pouvoir d'achat, du logement et de l'investissement des entreprises", ajoute le ministre.

Pierre Moscovici rappelle en outre son attachement à l'objectif gouvernemental de ramener le déficit à 3% du PIB en 2013.

"Le désendettement est un impératif afin de conserver notre souveraineté et la maîtrise de notre destin", dit-il.

Elizabeth Pineau; édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xDamx le dimanche 19 aout 2012 à 11:48

    « Je souhaite également des progrès rapides et forts sur la supervision bancaire, ainsi que des mécanismes d'intervention financière de nature à stabiliser les marchés et à restaurer la confiance » : comme si cela allait agir sur les citoyens... Car ce sont bien eux qui génèrent la croissance en France au travers de la consommation des ménages. Et ils consommeront lorsqu'ils auront confiance dans leur classe politique, pas lorsque les banques ne feront plus de bêtises !

  • nialas le dimanche 19 aout 2012 à 10:27

    Il regarde passer les coquecigrues en pensant qu'il s'agit d'un signe annonciateur de reprise économique... Il lui reste encore à convoquer les astrologues comme le faisait Mitterrand, qui liront dans le ciel le taux de croissance 2013!!!

  • M4261473 le dimanche 19 aout 2012 à 09:47

    il faudra nous expliquer comment passer de 0% de croissance à 1.20% en 2013. Si nous faisons 0.5% ce sera un exploit. Soit c'est un incapable soit c'est un c..

  • filouh le dimanche 19 aout 2012 à 09:13

    Quand arreteront ils d'enfumer le peuple français ?S'ils veulent de la croissance, c'est commencer par réduire drastiquement les dépenses publiques. Mais ça, un socialeux, ça ne le comprend pas...

  • M6920174 le dimanche 19 aout 2012 à 08:15

    économiste de grand.....

  • baljo le samedi 18 aout 2012 à 23:21

    tout va bien, je vais bien!

  • M8211940 le samedi 18 aout 2012 à 22:24

    Il est bien le seul à voir la croissance repartir .. Mais c'est un ministre des finances ... Comme ce gouvernement tout entier? nul de chez nul

  • nono67 le samedi 18 aout 2012 à 22:10

    ben c'est sur que partant de 0 on ne peut que monter......ou descendre. Merci pour ces lapalissades mr le ministre de l'économie qui est très calé !!!