Moscovici se défend avec virulence

le
0
Après Mediapart, c'est Valeurs actuelles qui a accusé le ministre des Finances d'avoir connu dès décembre l'existence du compte suisse de Jérôme Cahuzac. Le ministre a déposé plainte contre le magazine.

Un bref instant, il a cru que la tempête était passée. Mercredi matin, Pierre Moscovici reçoit une sérieuse marque de confiance du chef de l'État. François Hollande, lors de son intervention sur la moralisation de la vie politique, affirme que les attaques dont son ministre de l'Économie fait l'objet sont «injustes», et balaie d'un revers de main toute hypothèse de démission. De quoi faire souffler un peu le locataire de Bercy, particulièrement sous pression et tendu depuis huit jours que le site Mediapart affirme qu'il était au courant de l'existence d'un compte de Jerôme Cahuzac en Suisse. Mercredi soir, Pierre Moscovici apparaît même plutôt détendu sur le plateau du Club LCI où il débat avec la patronne du Medef, Laurence Parisot - plaisantant même pendant...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant