Moscovici promet une baisse des carburants cette semaine

le
7
Le ministre de l'Economie a pris cet engagement samedi avant de rencontrer les distributeurs et les pétroliers lundi. Ces derniers sont prêts à «accompagner l'effort du gouvernement».

En cette rentrée politique, le gouvernement a plusieurs dossiers chauds à traiter. Parmi eux, les prix de l'essence. Il y a deux semaines, ils ont frôlé leurs records atteints en début d'année, avec 1,4490 euro le litre de gazole, 1,6349 celui de sans plomb 95 et 1,6880 celui de sans plomb 98. Une station-service du quatrième arrondissement de Paris a même affiché il y a quatre jours un sans plomb 95 à 2,05 euros le litre.

Une situation qui pèse sur le moral des Français qui estiment que le gouvernement n'en fait pas assez sur le sujet. Cinquante-cinq pour cent d'entre eux jugent «modeste» la diminution des prix annoncée par le gouvernement, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche. En outre, ces personnes interrogées jugent l'effort financier de l'Etat insuffisant en cette période de crise. Le gouvernement est donc sous pression sur ce sujet après avoir renoncé à la promesse d'un gel temporaire des prix prise par François Hollande avant son élection.

Afin de calmer le courroux des Français, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovoci, a promis samedi une baisse des prix dès cette semaine. Et ce, avant même sa rencontre avec les distributeurs et les industriels, lundi. «Je le dis ici, les prix des carburants baisseront par un effort partagé, je m'y engage maintenant, a-t-il indiqué lors des universités du PS à La Rochelle. Il y aura des décisions qui seront prises [...] et je souhaite que ces décisions soient applicables, très vite, immédiatement».

«La flexibilité au niveau de la distribution est très, très faible»

Pour enrayer la flambée des prix des carburants, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé, mercredi dernier, une baisse «modeste» et «provisoire» des taxes prélevées sur les prix des carburants. Surtout, il a demandé aux distributeurs et aux pétroliers de fournir «leur propre part d'effort». D'après des sources gouvernementales, la baisse pourrait donc porter sur la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) qui a remplacé la taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers, qui représentait environ 61 centimes par litre d'essence et 43 centimes pour le gazole. Ce recul risque donc d'être limité à quelques centimes, afin de ne pas trop peser sur les finances publiques, en ces temps de disette budgétaire. Le manque à gagner serait tout de même de plusieurs centaines de millions d'euros, sachant que la TICPE a rapporté l'an dernier 25 milliards.

Les pétroliers ont entendu le message du chef du gouvernement et se disent «prêts à accompagner l'effort du gouvernement, de façon à ce que cette baisse ou atténuation soit sensible pour l'automobiliste». Le président de l'Union français des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky rappelle toutefois que «la flexibilité au niveau de la distribution est très, très faible» «Après avoir payé huit ou neuf centimes de frais pour distribuer les produits pétroliers, il reste aux distributeurs de l'ordre de un centime d'euro du litre», a-t-il déclaré ce dimanche sur RTL.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.tourre le lundi 27 aout 2012 à 12:06

    Cela aurait bien de bloquer les prix pour les vacances, c'est ce qui était annoncé. Maintenant pour 2 cents, les ménages vont pouvoir mieux préparer la rentrée de leurs enfants, et ça c'est le plus important. Ils pourront aller dans les grandes surfaces plus fréquemment.

  • M362321 le lundi 27 aout 2012 à 11:43

    I like the wind !!

  • mfouche2 le lundi 27 aout 2012 à 09:05

    Au moins ils nous font rire , les Benny Hill de la politique

  • nicodu35 le dimanche 26 aout 2012 à 23:38

    Comme d'hab...que du vent au pays des bisounours...

  • roux1238 le dimanche 26 aout 2012 à 20:53

    MDR.... dans le pays des bizounours

  • jlgatel le dimanche 26 aout 2012 à 19:37

    Ca y est , tu as le poste, arrête la démago socialo

  • cmike1 le dimanche 26 aout 2012 à 19:17

    cette tete de prépuce decaloté va baisser d'un cent ou deux, puis le brut va prendre 8 $ et sa baisse sera engloutie !et qu'est ce que ca change 2 cents sur un plein ? 1 euro ! meme pas un café , gnarf !