Moscovici pressenti pour succéder à Juncker à l'Eurogroupe

le
19
PIERRE MOSCOVICI PRESSENTI POUR SUCCÉDER À JEAN-CLAUDE JUNCKER À LA TÊTE DE L'EUROGROUPE
PIERRE MOSCOVICI PRESSENTI POUR SUCCÉDER À JEAN-CLAUDE JUNCKER À LA TÊTE DE L'EUROGROUPE

par Annika Breidthardt et Jan Strupczewski

BRUXELLES (Reuters) - Pierre Moscovici, le ministre français de l'Economie, figure en bonne place parmi les candidats potentiels à la succession du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la tête de l'Eurogroupe en début d'année prochaine, a-t-on appris mardi à Bruxelles.

"Moscovici est le favori du moment mais toute reste entièrement ouvert", a déclaré à Reuters une source participant aux discussions, ajoutant cependant: "Il y a une certaine opposition contre lui."

A son arrivée à Bruxelles mardi matin pour la réunion mensuelle de l'Ecofin, Pierre Moscovici s'est refusé à tout commentaire sur son éventuelle candidature.

"Laissons d'abord M. Juncker remplir la tâche qui est la sienne jusqu'à son terme, il a dit fin janvier", a dit le ministre français. "Prenons le temps. (...) Nous avons le temps et il faut faire ça dans un esprit très collectif."

Son homologue autrichienne, Maria Fekter, a estimé pour sa part que le successeur de Jean-Claude Juncker devrait avoir un profil de chef de gouvernement.

"C'est un poste pour un chef de gouvernement et comme vous le savez, je ne suis pas chef de gouvernement. Ce sont les grands patrons qui en décideront", a-t-elle répondu aux journalistes lui demandant si elle-même était candidate.

Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker a confirmé lundi soir sa décision de prendre du recul à la fin de l'année. Il préside depuis 2005 la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro.

Juncker, qui avait jusqu'à récemment la double casquette de Premier ministre et ministre des Finances du Luxembourg, pèse d'un poids particulier à Bruxelles puisqu'il participe aussi bien aux réunions des ministres des Finances qu'aux sommets des chefs d'Etat et de gouvernement, à qui il revient de prendre les décisions les plus importantes.

SCHÄUBLE HORS COURSE ?

Plus tôt cette année, quand son départ était déjà évoqué, plusieurs noms circulaient pour lui succéder, parmi lesquels ceux du ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, du Premier ministre finlandais (et ex-ministre des Finances) Jyrki Katainen et de Mario Monti, l'actuel président du Conseil italien.

Pour Michael Fuchs, influent député allemand issu du parti d'Angela Merkel, la succession de Juncker doit échoir à Schäuble étant donné que l'Allemagne, dit-il, contribue à hauteur de 27% au financement des mécanismes et fonds européens de stabilisation et de secours.

"Les Allemands devraient avoir quelqu'un au sommet qui puisse contrôler cela", a dit le numéro 2 du groupe CDU au Bundestag en marge du congrès de la CDU à Hanovre.

Mais Berlin compte déjà un représentant à un poste européen à hautes responsabilités en la personne de Klaus Regling, qui dirige le Mécanisme européen de stabilité (MES).

"Schäuble n'a plus aucune chance", a souligné cette source participant aux discussions, ajoutant que le nouveau ministre néerlandais des Finances, Jeroen Dijsselbloem, ainsi que le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden, figuraient eux aussi parmi les successeurs potentiels de Juncker.

Le traité de l'UE ne pose pas de conditions spécifiques pour accéder à la présidence de l'Eurogroupe, si ce n'est que la personne doit être désignée par les ministres des Finances de la zone euro, avec un vote majoritaire, pour un mandat renouvelable de deux ans et demi.

Véronique Tison et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ghysko le mardi 4 déc 2012 à 19:41

    la prétention n'a pas de frontières, mais on peut sef aire du souci pour l'Europe

  • dmorvan4 le mardi 4 déc 2012 à 19:34

    Un ambassadeur de notre pays qui devrait être très convaiquant ! A mourrir de rire.

  • g.dupuy le mardi 4 déc 2012 à 19:24

    Ces élites nous ruinent

  • puck le mardi 4 déc 2012 à 19:21

    Sapin va reprendre le portefeuille en plus du sien !

  • M4661438 le mardi 4 déc 2012 à 19:16

    le cirque continue !

  • crcri87 le mardi 4 déc 2012 à 18:56

    Tant mieux pour la France et tant pis pour l'Europe? Faisons en cadeau aux Polonais !

  • zzzle le mardi 4 déc 2012 à 18:44

    Ce sont tous des supers , mais dettes et chômage au plus haut?????

  • breton.e le mardi 4 déc 2012 à 18:38

    thierry breton est plus qualifié

  • breton.e le mardi 4 déc 2012 à 18:36

    quel honte

  • zzzle le mardi 4 déc 2012 à 18:09

    pour partir , c'est qu'il a déjà réglé le probléme du chômage en France!!!c'est trés fort!!!

Partenaires Taux