Moscovici n'a pas les faveurs du Financial Times

le
3
Le quotidien des affaires britannique publie chaque année le classement des argentiers des 19 plus grands pays européens. Le Français n'occupe que le seizième rang. Son homologue allemand est à nouveau numéro un.

Depuis Christine Lagarde, qui avait réussi à se hisser sur la première marche du podium, en 2010, la France ne s'illustre pas dans le classement annuel des ministres des Finances européens établi par le Financial Times . Pierre Moscovici n'arrive que seizième dans le classement annuel des grands argentiers des 19 plus grands pays européens, réalisé par le quotidien des affaires britannique. Le ministre socialiste - qui, il faut quand même le rappeler, n'est à Bercy que depuis 6 mois - fait moins bien que son prédécesseur de droite, François Baroin, arrivé quinzième en 2011.

Seuls les ministres grec, hongrois et espagnol arrivent derrière le Français dans ce palmarès, établi par sept économistes européens sur la base de la «capacité poli...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • hgourg le jeudi 22 nov 2012 à 17:50

    Espérons qu'on lui évite le redoublement dans 5 ans ... Dire qu'on en est réduit à implorer l'Allemagne pour nous sauver de nous memes, qu'en diraient nos anciens ?

  • frk987 le jeudi 22 nov 2012 à 17:47

    Un c.. reste un c.., que ce soit le Financial times ou le pékin au comptoir du bistrot qui le dise, c'est une évidence.

  • dub22 le jeudi 22 nov 2012 à 14:08

    Comme quoi il y a une marge entre la théorie (DEA d'écomomie pour Moscovici) et la pratique (ministre de l'économie d'un pays en voie de sous-développement)!!!!!!