Moscovici espère un accord sur le taux de la TTF avant fin 2015

le
1

PARIS, 16 septembre (Reuters) - Le Commissaire européen aux Affaires économiques fait état, dans une interview à l'Opinion, de progrès dans les négociations sur la taxe européenne sur les transactions financières (TTF) et espère un accord sur le taux d'ici la fin 2015. "Nous avons eu samedi dernier, en marge du dernier Conseil Ecofin, une réunion avec les 11 États membres de la coopération renforcée et nous avons franchi, dans la discrétion, une étape décisive", explique Pierre Moscovici. "Nous avons désormais un corps de principes communs. La façon dont sera gouvernée la taxe, sa philosophie et sa finalité sont posées. Nous sommes maintenant dans une phase de travail technique pour finaliser les choses", ajoute-t-il. Parmi les questions à régler, il reste la question du taux. "J'espère sincèrement un accord avant la fin de l'année. Il faudra ensuite un délai de neuf à douze mois pour son entrée en application", dit Pierre Moscovici. La perspective de la mise en place de cette taxe irrite le secteur financier européen. Le directeur général adjoint de BNP Paribas, Alain Papiasse, a ainsi déclaré en juillet, lors des rencontres Paris Europlace, que les établissements financiers présents dans les pays qui appliqueront la TTF réfléchissaient à des délocalisations d'activités vers Londres, la Grande-Bretagne n'étant pas partie prenante aux négociations. "Il faudra s'en expliquer avec le secteur bancaire. Mais je n'accepte pas ces menaces, qui ne sont ni raisonnables, ni citoyennes. Nous parlons là d'une taxe à l'assiette très large et au taux très bas", commente Pierre Moscovici. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 16 sept 2015 à 20:52

    Ce type ainsi que ses copains sont des intoxiqués de la taxe. Et même s'il n'est pas d'accord, que pourra-t-il faire si certains services bancaires s'en vont.