Moscou veut libérer deux Russes capturés en Ukraine

le , mis à jour à 13:41
2

(Actualisé avec démarches russes en vue d'une libération §1-2) MOSCOU, 22 mai (Reuters) - La Russie a entrepris une série de démarches pour obtenir la libération de deux de ses ressortissants capturés par l'armée ukrainienne, a indiqué Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin, vendredi. "Il s'agit de citoyens russes qui sont en détention et la Russie prend les mesures nécessaires pour obtenir leur libération", a précisé Peskov cité par l'agence de presse RIA. Les deux hommes capturés en Ukraine par l'armée de Kiev ont expliqué à un journal russe qu'ils participaient à une mission commanditée par l'armée russe en Ukraine et qu'ils obéissaient à des ordres émanant de Moscou. Ces déclarations viennent contredire la ligne officielle du Kremlin qui les a présentés comme de simples citoyens. S'exprimant depuis leur lit d'hôpital à Kiev, l'un des deux hommes, Alexander Alexandrov, a fondu en larme lorsque son intervieweur lui a dit que des proches ont déclaré qu'il avait quitté l'armée avant de se rendre en Ukraine. "Pourquoi me tournent-ils le dos", a-t-il demandé, cité par Novaïa Gazeta. "C'était un ordre. J'ai prêté serment à la mère patrie. C'était un ordre et en tant que militaire, je l'ai exécuté." Moscou affirme qu'aucun de ses soldats ne combat au côté des séparatistes et assure que les deux Russes capturés n'appartenaient plus depuis un certain temps aux forces armées russes. Les deux hommes ont déclaré au journal russe qu'ils appartenaient tous les deux à l'armée. Ils ont demandé que le gouvernement russe les aide à rentrer chez eux, mais aucun représentant de Moscou ne les a pour l'instant rencontrés. (Katya Golubkova,; Nicolas Delame et Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le vendredi 22 mai 2015 à 18:35

    Si ils sont à l'hopital, c'est qu'ils ont été torturés. On avoue tout et n'importe quoi dans ce cas.

  • jfvl le vendredi 22 mai 2015 à 14:29

    C'est pas possible, il n'y a pas de soldats russes en Ukraine !