Moscou songe à assouplir son embargo sur certains produits agricoles

le
1

MOSCOU, 11 mars (Reuters) - La Russie pourrait assouplir son embargo sur l'importation de produits alimentaires en provenance de certains pays de l'Union européenne, a annoncé mercredi le ministre russe de l'Agriculture Nikolaï Fiodorov cité par l'agence Interfax. Mis en place l'an dernier en réponse aux sanctions imposées à la Russie par les Occidentaux en raison de son implication dans le conflit en Ukraine, cet embargo a contribué à l'envolée de l'inflation russe, qui a atteint en février un plus haut de 13 ans à 16,7%. L'assouplissement de l'embargo russe pourrait profiter en premier lieu à la Grèce, la Hongrie et Chypre. "Nous nous penchons activement sur (...) leurs propositions", a-t-il dit, évoquant les pays qui ont demandé la levée de l'embargo, "si nous les aidions, nous ne voudrions pas que cela leur crée des problèmes dans leurs relations avec Bruxelles." (Darya Korsunskaya,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 11 mar 2015 à 18:26

    Tout le monde est perdant dans ce jeu de dupes. Seuls, les USA y trouvent leur compte.