Moscou s'interroge sur la légitimité des raids en Syrie

le
1

MOSCOU, 24 septembre (Reuters) - La Russie s'est interrogée mercredi sur la légitimité des raids aériens menés par la coalition internationale contre l'Etat islamique (EI) en Syrie, ni Damas, ni les Nations unies n'ayant donné leur consentement à de telles attaques. "Il y a un doute sur la légitimité des frappes car de telles actions ne peuvent être menées qu'avec l'approbation des Nations unies et la permission sans équivoque des autorités du pays où elles ont lieu, dans ce cas le gouvernement de Damas", déclare dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères. Les vingt raids aériens menés depuis mardi en Syrie par les Américains, appuyés par cinq pays arabes, ont permis de détruire deux véhicules armés de l'EI, huit autres véhicules, une cache d'armes et des positions des djihadistes. Selon Washington, Mohsin Al Fadhli, chef présumé du groupe "Khorasan" d'Al Qaïda, a probablement été tué dans une de ces attaques. (Thomas Grove; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 24 sept 2014 à 19:24

    La Russie a perdu la tête.