Moscou réclame 1,163 md à Paris pour le contrat Mistral-source

le , mis à jour à 15:08
3

MOSCOU, 15 mai (Reuters) - La Russie réclame 1,163 milliard d'euros d'indemnisation à la France pour l'annulation du contrat portant sur la livraison de deux porte-hélicoptères Mistral, a-t-on appris vendredi de source russe au fait des négociations. "La somme de 1,163 milliard d'euros est légèrement en-dessous de la valeur du contrat", a précisé cette source qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat. Dans son édition de vendredi, le journal russe Kommersant a écrit, en citant des sources militaires russes, que Moscou avait refusé la proposition française d'un remboursement de 785 millions d'euros conditionnée au feu vert de Moscou à la revente des Mistral à un pays tiers. ID:nL5N0Y62PE Conclue en 2011, la vente à la Russie de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) est estimée à 1,2 milliard d'euros. (Gleb Stolyarov; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6418959 le samedi 16 mai 2015 à 08:10

    Les tabloïds anglais, n'ont pas loupé le président français (sa tête sur un corps de chien) en laisse courant devant le président américain.

  • quoa le vendredi 15 mai 2015 à 16:10

    et c'est seulement le 2eme quinquenat......a suivre!

  • M3121282 le vendredi 15 mai 2015 à 15:44

    avec les présidences sarkozy (il a bien préparé le terrain avec les partenariat privé-public, ecotaxe.......) et hollande, la France a maintenant un nouveau savoir-faire, une véritable expertise reconnue mondialement : l'indemnisation pour annulation de contrat