Moscou rappelle à Londres ses obligations diplomatiques

le
1
 (Actualisé avec déclarations russes) 
    MOSCOU, 12 octobre (Reuters) - Les autorités britanniques 
ont le devoir de garantir la sécurité du personnel de 
l'ambassade de Russie à Londres devant laquelle le ministre des 
Affaires étrangères Boris Johnson a appelé à manifester contre 
les bombardements russes sur Alep en Syrie, a indiqué le Kremlin 
mercredi. 
    "Le ministre britannique des Affaires étrangères connaît 
probablement la convention de Vienne et sait que la 
Grande-Bretagne est liée par une responsabilité de sécurité des 
missions diplomatiques russes sur son territoire", a déclaré 
Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, dans une 
conférence téléphonique avec des journalistes. 
    Plus tôt dans la journée, le ministère russe de la Défense 
avait qualifié d'"hystérie russophobe" les propos de Boris 
Johnson accusant la Russie d'être responsable de l'attaque en 
septembre contre un convoi humanitaire près d'Alep en Syrie. 
    "Il n'y avait pas d'avions russes dans la zone du convoi 
d'aide pour Alep. C'est un fait", a déclaré Igor Konachenkov 
dans un communiqué. 
    Boris Johnson avait estimé mardi qu'il existait des preuves 
montrant que la Russie était responsable de l'attaque du 19 
septembre au nord d'Alep contre un convoi de 31 camions organisé 
par l'Onu et le Croissant-Rouge arabe syrien. 
    Cette attaque, qui avait fait 20 morts dont le chef du 
bureau local du Croissant-Rouge, avait provoqué l'indignation de 
la communauté internationale. 
    Moscou nie être responsable de ces frappes aériennes. 
     
 
 (Jack Stubbs et Dmitry Solovyov; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a un mois

    Concours d'abjection entre Londres et Paris, qui va l'emporter? Quel suspense !