Moscou promet de réagir si les USA stockent des armes en Europe de l'Est

le , mis à jour à 21:05
1

(Actualisé, ministère russe des Affaires étrangères, §§ 3, 4) MOSCOU, 15 juin (Reuters) - Le déploiement d'armes lourdes américaines dans les pays baltes et en Europe de l'Est serait "la mesure la plus agressive" prise par le Pentagone et l'Otan depuis la Guerre froide, a estimé lundi un membre du ministère russe de la Défense. "La Russie n'aura pas d'autre choix que d'accroître ses effectifs et ses forces sur son flanc ouest", a dit le général Iouri Iakoubov, cité par l'agence de presse Interfax. Dans la soirée, le ministère russe des Affaires étrangères a dit espérer que les Etats-Unis renonceraient à leur projet qui pourrait selon Moscou avoir de "dangereuses conséquences". "Nous espérons que la raison l'emportera et que l'Europe ne sera pas entraînée dans une nouvelle confrontation militaire qui pourrait avoir de dangereuses conséquences", dit-il dans un communiqué. Un membre de l'administration américaine a confirmé dimanche une information du New York Times selon laquelle les Etats-Unis ont l'intention de stocker du matériel militaire en Europe de l'Est et dans les Etats baltes pour rassurer leurs alliés face à la Russie. ID:nL5N0Z00EF La Pologne et la Lituanie ont dit avoir entamé des discussions en ce sens avec le gouvernement américain. "La décision incombe aux Etats-Unis. Pour ce que j'en sais, c'est un horizon à court terme. A court terme veut dire dans les toutes prochaines semaines", a déclaré lundi le ministre polonais de la Défense Tomasz Siemoniak. Interrogé lundi sur le sujet, Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, s'est refusé à tout commentaire en l'absence d'information officielle en provenance de Washington. (Gabriela Baczynska, Ludmila Danilova et Katya Golubkova, avec Wiktor Szary à Varsovie; Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 15 juin 2015 à 23:18

    Les pays baltes n'ont rien compris à la stratégie des USA.