Moscou prie l'Otan de ne pas «abandonner» l'Afghanistan

le
0
La Russie craint que le retrait des alliés ne favorise la contamination de l'Asie centrale par des mouvements proches des talibans.

La perspective du retrait des forces alliées d'Afghanistan en 2014 affole Moscou. Le ministre de la Défense, Sergueï Shoïgou, a, sans fard, transmis ses inquiétudes à son homologue français, Jean-Yves le Drian, en visite, jeudi, dans la capitale russe. «N'abandonnez pas le pays», a exhorté le chef de l'armée russe au ministre français. L'appel, dont la vigueur a plutôt surpris Paris, s'adresse plus largement aux forces de l'Otan. En clair: ne répétez pas les erreurs des troupes soviétiques qui, le 15 février 1989, dix ans après avoir traversé la frontière en direction du Sud, la repassaient dans l'autre sens, laissant Kaboul et sa province aux mains des seigneurs de guerre, puis au chaos. Moscou craint que l'histoire ne se répète, avec cette fois une extension du conflit en Asie centrale, directement aux portes de la Russie. Un ri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant