Moscou présente un plan anticrise de 31 milliards

le
0

MOSCOU, 28 janvier (Reuters) - Le gouvernement russe a annoncé mercredi un plan de 2.340 milliards de roubles (30,6 milliards d'euros) destiné à traiter la crise économique et financière provoquée par la chute des cours pétroliers et par les sanctions occidentales liées au conflit en Ukraine. Moscou précise que ce plan peut encore être modifié et que les coûts mentionnés ne sont pas définitifs. Le gouvernement fait un appel à propositions dans le but de créer d'ici au 30 janvier une structure de défaisance ("bad bank") pour les actifs bancaires douteux. L'Etat russe doit en outre apporter à la banque de développement VEB 300 milliards d'euros afin de soutenir le crédit à l'économie réelle. Il compte également augmenter à 200 milliards de roubles sa garantie pour certains projets d'investissement choisis. Le gouvernement avait précédemment annoncé qu'il renforcerait les fonds propres du secteur bancaire à hauteur de 1.000 milliards de roubles par le biais d'obligations publiques OFZ émises fin 2014 et de 250 milliards de plus via l'un des deux fonds souverains russes. (Alexander Winning, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant