Moscou pourrait riposter aux sanctions via les voitures d'occasion

le
0

MOSCOU, 11 septembre (Reuters) - La Russie pourrait limiter les importations de voitures d'occasion et d'autres biens de consommation dans le cadre de ses représailles aux sanctions décrétées à son encontre par les Etats-Unis et l'Union européenne en raison de la crise en Ukraine, a déclaré jeudi un responsable du Kremlin. "Cela inclut (des limitations sur) les importations de voitures, principalement les voitures d'occasion, et de certains biens de consommation", a déclaré Andreï Beloussov, conseiller économique de la présidence russe, cité par l'agence de presse RIA. "Mais j'espère que le bon sens l'emportera et que nous n'aurons pas à prendre ces mesures", a-t-il ajouté. (Alexei Anishchuk; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant