Moscou pourrait reporter le projet Turkish Stream-sources Gazprom

le
0
    MOSCOU, 1er décembre (Reuters) - Moscou pourrait reporter de 
plusieurs années les travaux du projet de gazoduc Turkish Stream 
en représailles à la décision turque d'abattre un Soukhoï de 
l'armée de l'air russe, a appris Reuters auprès de deux sources 
au sein du géant gazier russe Gazprom  GAZP.MM . 
    Aucune décision concernant le calendrier des travaux n'a 
encore prise par Gazprom, qui attend les instructions de 
Vladimir Poutine, ont précisé les sources. 
    "Nous nous attendons à ce que le chef de l'Etat, selon toute 
vraisemblance, déclare le gel de Turkish Stream, ou annonce tout 
au moins une forme de délai", a dit l'une des sources. 
    Une telle décision serait largement symbolique puisque le 
projet, qui vise à acheminer le gaz russe vers l'Europe du 
Sud-Est via la Turquie, en contournant l'Ukraine, est déjà 
menacé par de nombreux retards et des doutes sur sa viabilité. 
    Le chasseur-bombardier russe a été détruit le 24 novembre 
par des F-16 de l'aviation turque près de la frontière syrienne 
- à l'intérieur de l'espace aérien turc selon Ankara, à 
l'extérieur selon Moscou. L'incident a déclenché une crise 
diplomatico-commerciale entre la Russie et la Turquie.  
 ID:nL8N13Q3I2  
 
 (Denis Pinchuk et Olesya Astakhova; Patrick Vignal pour le 
service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant