Moscou ne menace aucun pays de l'Otan, dit un ministre hongrois

le , mis à jour à 13:09
7
    BUDAPEST, 2 août (Reuters) - Le ministre hongrois des 
Affaires étrangères a estimé mardi qu'une attaque de la Russie 
contre un pays membre de l'Otan était "irréaliste", une position 
qui contraste avec celles d'autres Etats d'Europe de l'Est qui 
se sentent menacés par Moscou. 
    "Je ne pense pas qu'une attaque de la Russie contre un 
membre de l'Otan soit une hypothèse réaliste aujourd'hui", a 
déclaré Peter Szijjarto dans une interview au site hongrois 
Index. 
    D'autres pays de l'Alliance atlantique comme la Pologne ou 
les Etats baltes ont, eux, fait part de leur inquiétude 
vis-à-vis de la Russie, deux ans après l'annexion de la Crimée.  
    Le mois dernier, lors d'un sommet à Varsovie, l'Otan a 
décidé de déployer des unités et de renforcer les patrouilles 
aériennes dans ces pays.   
    Viktor Orban, le Premier ministre conservateur hongrois, 
prône, lui, une relation "pragmatique" avec la Russie et a par 
exemple signé un accord avec le consortium public russe Rosatom 
pour la construction de nouveaux réacteurs dans une centrale 
nucléaire en Hongrie. 
    La République tchèque et la Slovaquie plaident également 
pour un réchauffement des relations avec la Russie. Le Premier 
ministre slovaque, Robert Fico, a demandé la fin des sanctions 
contre la Russie imposées par l'Occident après la crise 
ukrainienne. 
     
     
 
 (Krisztina Than, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 11 mois

    Tu as tout vrai sauf sur un point charleco. C'est l'Ukrainien Kroutchev, et non le Géorgien Staline, qui a rattaché administrativement la Crimée à l'Ukraine, ce qui était sans importance dans le cadre de l'URSS. Ce que l'Occident oublie de dire, c'est que la Crimée avait conservé le statut de République, qui a été illégalement bafoué lors de l'éclatement de l'URSS. Elle a été rattachée de force à l'Ukraine sans avoir le droit de se prononcer.

  • Breizhll il y a 11 mois

    Je penche pour de la désinformation...

  • Breizhll il y a 11 mois

    charleco, soit vous ne connaissez pas, soit vous faite de la désinformation...

  • charleco il y a 11 mois

    L'Otan ne protège même pas les pays européens : elle les expose à de nouvelles guerres fomentées par les USA (voir le démantèlement de la Yougoslavie et la crise en Ukraine).

  • charleco il y a 11 mois

    Poutine a soutenu les russophones (Criméens) : fallait-il qu'il abandonne la rade de Sébastopol aux sous-marins US? La Crimée a toujours été russe mais avait été donnée à l'Ukraine par Staline, lui-même Ukrainien.

  • charleco il y a 11 mois

    La Russie n'a pas annexé la Crimée : les USA ont fomenté un coup d'Etat et mis en place Porochenko qui s'est empressé d'interdire la langue russe. Les russophones ont demandé à être rattachés à la Russie et ont obtenu leur indépendance par référendum. Quoi de plus normal?

  • charleco il y a 11 mois

    Enfin des paroles sensées. L'OTAN s'invente des ennemis pour favoriser le commerce de l'armement. La Russie ne fait que réagir face aux agressions de l'OTAN près de ses frontières. Poutine défend son pays contre les renforts d'armements US. Il accomplit son devoir de Président vis à vis de son pays.