Moscou menace de bloquer le site de la BBC en langue russe

le
1

MOSCOU, 5 août (Reuters) - La Russie menace de restreindre l'accès au site de la BBC en langue russe après le refus du service public britannique d'en retirer l'interview d'un militant considéré par Moscou comme un extrémiste. Un blocage de l'accès au site constituerait un exemple rare d'une intervention directe des autorités russes contre un média occidental. Cette controverse intervient dans un climat de tensions croissantes entre les Occidentaux et la Fédération russe accusée de soutenir les séparatistes dans l'est de l'Ukraine. Cette situation a conduit l'Union européenne et les Etats-Unis à prendre plusieurs séries de sanctions économiques contre des personnalités et des intérêts russes. Moscou est mécontent de la publication d'un entretien avec le militant Artiom Loskoutov qui appelle à une mobilisation à Novossibirsk, ville de Sibérie, en faveur d'une "fédéralisation". Le mouvement baptisé "Arrêtons d'alimenter Moscou" vise à obtenir une plus grande autonomie politique et économique pour cette partie de la Russie riche en réserves pétrolières. La BBC, qui a précisé n'avoir aucune intention de retirer l'article visé, affirme que l'accès à l'interview a déjà été bloqué en Russie. L'article était toujours accessible en ligne. "M. Loskoutov est un artiste et un militant connu pour organiser des événement qui, à première vue, sont des parodies de l'activité politique mais qui abordent également des problèmes graves de la vie en Russie", a précisé la BBC dans un communiqué. (Denis Dyomkin; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le mardi 5 aout 2014 à 20:09

    on va de nouveau brouiller les émissions en ondes courtes comme pendant la guerre froide, si poutine n'a que ca pour rétorquer aux sanctions occidentales, il est finalement bien plus faible qu'on ne croit !!!!!