Moscou exclut de réduire ses fournitures de gaz à l'Europe

le
1

VIENNE, 18 septembre (Reuters) - La Russie ne réduira pas ses exportations de gaz à destination de l'Europe cet hiver même si certains pays de l'Union européenne décident de revendre une partie de leurs achats pour approvisionner indirectement l'Ukraine, indique le ministre russe de l'Energie, Alexander Novak. "Cela est exclu", affirme-t-il dans un entretien publié jeudi par le journal autrichien Die Presse. La Russie a cessé ses fournitures de gaz à l'Ukraine depuis la mi-juin en raison d'un contentieux sur les tarifs pratiqués par Moscou. Alexander Novak précise, par ailleurs, s'attendre à voir le prix du baril de pétrole demeurer ferme autour de 100 dollars d'ici la fin de l'année. Selon lui, le fait que le prix se trouve en dessous de ce seuil actuellement ne constitue "pas une tragédie". (Michael Shields; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le jeudi 18 sept 2014 à 11:01

    IL est intelligent. LUI.