Moscou et Varsovie veulent tourner la page

le
0
Dmitri Medvedev commence ce lundi une visite officielle en Pologne, la première d'un président russe depuis neuf ans.

Il y a neuf ans qu'un président russe en exercice n'avait pas effectué une visite officielle en Pologne. C'est cette longue parenthèse de défiance que Dmitri Medvedev va s'efforcer de refermer ce lundi et ce mardi à l'occasion de son déplacement à Varsovie, au cours duquel il rencontrera son homologue polonais, Bronislaw Komorowski, ainsi que le premier ministre, Donald Tusk. Huit mois après le crash de Smolensk, au cours duquel a péri le président Lech Kaczynski, Moscou et Varsovie n'ont jamais été aussi proches. La population russe a partagé le deuil de la nation polonaise et il y a une semaine, dans un geste sans précédent, la Douma russe a officiellement reconnu la responsabilité directe de Joseph Staline dans le massacre de Katyn, au cours duquel 22.000 officiers polonais furent fusillés en avril 1940. Il s'agit là d'un des principaux abcès de fixation de la mémoire polonaise. Dans la foulée, Moscou a remis à Varsovie 61 nouvelles tomes de documents relatifs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant