Moscou dit s'inquiéter du report des négociations sur la Syrie

le
0
    MOSCOU, 20 avril (Reuters) - Le Kremlin a fait part mercredi 
de son inquiétude après la décision du Haut Comité des 
négociations (HCN) mis en place par l'opposition syrienne de 
quitter les négociations conduites à Genève sous l'égide de 
l'Onu. 
    Riad Hidjab, principal coordinateur du HCN, a annoncé mardi 
qu'il allait quitter Genève, estimant que la trêve n'existait 
plus en Syrie et qu'il était impossible de négocier dans les 
conditions actuelles. 
    "La situation n'est pas facile et bien sûr, cela suscite un 
certain degré d'inquiétude", a commenté Dmitri Peskov, 
porte-parole du Kremlin, cité par l'agence de presse RIA. 
    Le HCN a expliqué que sa décision de reporter sine die sa 
participation aux négociations était renforcée par les dernières 
frappes aériennes qui marquent une "escalade dangereuse" dans le 
conflit. 
     
     
     
 
 (Vladimir Soldatkin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant