Moscou dit avoir tué six activistes dans le Nord-Caucase

le
0

MOSCOU, 3 août (Reuters) - Les forces de sécurité russes ont tué six personnes soupçonnées d'être impliquées dans "le terrorisme international" à Nalchik, la capitale de la région de Kabardino-Balkarie, a annoncé lundi la Commission nationale du contre-terrorisme (NAK). "Les activistes ont refusé de rendre les armes et ouvert le feu sur des représentants de l'ordre. Six bandits ont été neutralisés dans la fusillade", a dit la NAK dans un communiqué. Elle a ajouté que les six personnes tuées étaient soupçonnées d'être impliquées dans plusieurs crimes terroristes, dont le meurtre d'un policier la semaine dernière. Elle n'a toutefois fourni aucune précision sur le type d'organisation à laquelle elles pourraient avoir appartenu, disant simplement que l'identification des individus décédés se poursuivaient. Moscou peine à mettre fin à une insurrection islamiste dans le Nord-Caucase, où certains rebelles ont prêté allégeance à l'organisation internationale Etat islamique (EI). Des défenseurs des droits de l'homme et des opposants au Kremlin accusent les forces de sécurité russes de prendre pour cible non seulement des insurgés mais aussi des dissidents politiques. (Gabriela Baczynska; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant