Moscou dit avoir arrêté des "saboteurs ukrainiens" en Crimée

le
0
    MOSCOU, 10 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité 
russes ont annoncé jeudi l'arrestation d'un groupe de "saboteurs 
ukrainiens" qui projetaient des attaques en Crimée contre des 
installations militaires et des éléments d'infrastructure. 
    Le FSB précise que des engins explosifs et des armes ont été 
saisis et que les membres de ce groupe étaient des agents de 
renseignement du ministère ukrainien de la Défense. 
    A Kiev, le gouvernement ukrainien a jugé que l'information 
avancée par le FSB était pure invention. "Aucun personnel 
militaire ukrainien n'a été arrêté par quiconque", a dit un 
porte-parole. "Il s'agit d'une nouvelle manipulation des forces 
de sécurité russes." 
    Selon l'agence de presse Interfax, le FSB a interpellé trois 
militaires ukrainiens qui projetaient des attentats contre des 
centrales électriques et des usines de purification d'eau. 
    La Russie a annexé la péninsule de Crimée en mars 2014, dans 
le cadre du soulèvement pro-russe dans l'est de l'Ukraine. 
Depuis lors, la Russie a entrepris d'y accroître sa présence 
militaire, à la fois en matériel et en hommes. 
 
 (Maria Kiseliova, avec Natalia Zinets à Kiev, Gilles Trequesser 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant