Moscou dénonce une attaque à l'arme chimique des rebelles à Alep

le
0
    MOSCOU, 14 novembre (Reuters) - La Russie a accusé lundi les 
rebelles syriens d'avoir attaqué une trentaine de soldats de 
l'armée régulière à l'arme chimique dimanche soir dans le 
secteur d'Alep, dans le nord de la Syrie.  
    La plupart de ces militaires ont été hospitalisés à Alep, a 
déclaré le ministère russe de la Défense.  
    Les deux camps s'accusent mutuellement d'avoir recours à des 
armes chimiques.  
    Vendredi, le ministère russe des Affaires étrangères a dit 
souhaiter l'envoi urgent d'une mission de l'Organisation pour 
l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à Alep, disant 
disposer d'éléments incriminant la rébellion.  
 
 (Vladimir Soldatkin; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant