Moscou dénonce à nouveau une "chasse aux sorcières" aux USA

le
0
    MOSCOU, 3 mars (Reuters) - Le ministre russe des Affaires 
étrangères, Sergueï Lavrov, a qualifié vendredi de "chasse aux 
sorcières" le scandale provoqué par les contacts entre des 
membres de l'administration de Donald Trump et l'ambassadeur de 
Russie à Washington, rapporte l'agence de presse russe Ria. 
    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait employé ce 
terme début janvier à propos des accusations d'ingérence de la 
Russie dans la campagne électorale américaine pour favoriser la 
victoire du candidat républicain, en écho à des propos tenus par 
Donald Trump lui-même.   
    Le ministre de la Justice américain, Jeff Sessions, a 
annoncé jeudi qu'il se déclarerait incompétent dans toutes les 
investigations en cours ou à venir sur les ingérences russes 
après qu'il a été révélé qu'il avait omis de dire au Sénat qu'il 
s'était entretenu à deux reprises avec l'ambassadeur Sergueï 
Kislyak pendant la campagne.   
    Les démocrates demandent à Jeff Sessions de démissionner de 
son poste, comme cela a été le cas, pour des raisons du même 
ordre, de l'éphémère conseiller à la sécurité de Donald Trump, 
Michael Flynn. 
 
 (Jack Stubbs; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant