Moscou dément avoir bombardé l'EI à Palmyre

le
0

MOSCOU, 6 octobre (Reuters) - Aucun avion russe n'a bombardé la ville syrienne de Palmyre, a déclaré un responsable du ministère russe de la Défense démentant des informations données mardi par des médias étrangers. "Toutes les informations émanant de médias étrangers selon lesquelles des avions russes auraient frappé la ville de Palmyre sont un mensonge absolu", a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense cité par les agences russes. "Nos avions en Syrie ne frappent pas les zones peuplées et en particulier les secteurs avec des monuments architecturaux", a-t-il ajouté. La télévision nationale syrienne de même que l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avaient indiqué en fin de matinée que des avions russes avaient bombardé des positions du groupe Etat islamique (EI) dans cette ville située à 250 km au nord-est de Damas. (voir ID:nL8N12621P ) Palmyre et son site antique classé au patrimoine mondial de l'Unesco sont contrôlés depuis le mois de mai par l'organisation djihadiste. (Alex Winning; Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant