Moscou demande aux insurgés de quitter Alep d'ici vendredi soir

le , mis à jour à 12:08
0
    MOSCOU, 2 novembre (Reuters) - La Russie a demandé mercredi 
aux insurgés retranchés dans la partie orientale d'Alep de 
quitter la ville d'ici vendredi soir, laissant entendre qu'elle 
prorogeait le moratoire sur les attaques aériennes contre la 
partie de la métropole syrienne sous leur contrôle. 
    Les rebelles seront autorisés à quitter la ville avec leurs 
armes entre 09h00 et 19h00 locales, via deux couloirs spéciaux, 
a déclaré le ministère de la Défense à Moscou. Les civils, les 
malades et les blessés pourront eux aussi le faire, via six 
autres couloirs, a ajouté le ministère. 
    Le président Vladimir Poutine a ordonné cette pause dans les 
combats "pour éviter des victimes inutiles", précise le 
ministère. 
    La Russie et le régime syrien disent avoir interrompu leurs 
frappes aériennes le 18 octobre contre les secteurs d'Alep sous 
le contrôle des rebelles. 
    Des pauses humanitaires destinées à permettre aussi bien aux 
insurgés qu'aux civils de quitter la ville ont été observées par 
le passé par les Russes et les forces syriennes, mais elles 
n'ont pas été marquées par des départs massifs, chaque camp 
accusant l'autre d'empêcher les personnes de partir. 
     
 
 (Denis Pinchuk et Andrew Osborn; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant