Moscou craint une escalade du conflit en Ukraine

le
0

(Actualisé avec déclarations des séparatistes et du Premier ministre ukrainien) MOSCOU, 28 janvier (Reuters) - La Russie a dénoncé mercredi les opérations militaires des forces gouvernementales dans l'est de l'Ukraine, qui ne peuvent selon elle qu'entraîner une "nouvelle escalade du conflit" avec les séparatistes prorusses et saper les efforts de paix internationaux. "Les dernières actions militaires provoquées par Kiev conduiront inévitablement à une nouvelle escalade dans le conflit et saperont les efforts de la communauté internationale pour mettre fin aux effusions de sang", a affirmé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Moscou ajoute que 68 bombardements ont visé des zones civiles ces dernières vingt-quatre heures dans l'est de l'Ukraine, avec notamment des tirs de mortier de l'armée ukrainienne dans la ville rebelle de Louhansk et ses environs. Les combats ont fait plus de 5.000 morts depuis avril dernier. Edouard Bassourine, commandant en second des forces séparatistes de Donetsk, a quant à lui estimé que les termes du cessez-le-feu conclu en septembre à Minsk n'étaient plus d'actualité. "La forme sous laquelle l'accord de Minsk a été signé ne fonctionne plus, mais nous sommes prêts à poursuivre les discussions", a-t-il déclaré, selon l'agence de presse RIA. Pour le Premier ministre Ukrainien Arseni Iatseniouk, la Russie a choisi "la voie de l'isolement et pousse le monde entier vers la guerre froide". S'exprimant lors d'un conseil des ministres, il a plaidé pour une réaction concertée de la communauté internationale à l'"agression" russe. L'Union européenne va prolonger jusqu'à la fin de l'année les sanctions imposées en mars dernier à plusieurs dizaines de personnalités russes et ukrainiennes en représailles à l'annexion de la Crimée, selon un projet de déclaration qui doit être validé jeudi à Bruxelles lors d'une réunion d'urgence des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Huit. L'UE doit en outre élargir sa liste des personnalités visées et préparer de nouvelles mesures en réaction à l'intensification des combats dans l'est de l'Ukraine. (Thomas Grove, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant