Moscou cherche à limiter l'effet de son embargo alimentaire

le
0

MOSCOU, 18 août (Reuters) - Moscou va autoriser la Biélorussie et le Kazakhstan à exporter vers la Russie des denrées alimentaires issues de produits de l'agriculture occidentale sous embargo, ont rapporté lundi des agences de presse russes, citant le vice-Premier ministre Arkadi Dvorkovitch. La semaine dernière, la Russie a annoncé la suspension des importations de viande, de poisson, de produits laitiers, de fruits et de légumes en provenance des États-Unis, de l'Union européenne, de la Norvège, du Canada et de l'Australie, ce pour une durée d'un an en réponse aux sanctions imposées à Moscou en raison du conflit ukrainien. Le gouvernement russe fait toutefois face à la menace d'une hausse des prix, la moitié de la consommation de poisson, de lait, de boeuf et de fromage étant jusqu'à présent issue des importations. (Dmitry Zhdannikov; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux