Moscou annonce quatre jours de trêves intermittentes à Alep

le
0
    GENEVE, 20 octobre (Reuters) - La Russie a informé les 
Nations unies que son aviation cesserait de bombarder les 
quartiers de l'est d'Alep aux mains des insurgés pendant quatre 
jours à raison de 11 heures par jour, sans que cette offre 
permette de conclure un accord sur l'évacuation des insurgés, a 
annoncé jeudi l'émissaire de l'Onu. 
    Staffan de Mistura s'est félicité de cette pause 
quotidienne, qui permettra l'évacuation des malades et des 
blessés, tout en soulignant que les membres du Front Fatah al 
Cham, ex-front al Nosra, devaient accepter de quitter la ville 
et que Damas devait garantir le maintien de l'administration 
locale pour qu'un cessez-le-feu en bonne et due forme puisse 
entrer en vigueur.  
    Jan Egeland, son conseiller aux affaires humanitaires, a 
quant à lui exprimé l'espoir que "plusieurs centaines" de 
malades et de blessés puissent être évacués vendredi vers la 
partie occidentale de la ville aux mains des forces 
gouvernementales ou dans la province d'Idlib, tenue par 
l'opposition armée, suivant leur choix. 
    L'Onu souhaite que ces pauses soient prolongées jusqu'à 
lundi, a-t-il poursuivi, regrettant l'absence d'accord sur 
l'acheminement de vivres dans la zone assiégée. 
 
 (Tom Miles et Stephanie Nebehay, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant