Moscou accuse l'Ukraine de renforcer le "blocus" du Donbass

le
0

MOSCOU, 16 mars (Reuters) - La Russie a accusé lundi l'Ukraine de renforcer son "blocus" sur les régions de l'est du pays contrôlées par les séparatistes prorusses, violant ainsi les accords de cessez-le-feu. "Non seulement Kiev poursuit mais renforce le blocus de la région du Donbass, en limitant sévèrement les communications de (...) ses citoyens avec le reste de l'Ukraine, ainsi que les connexions transfrontalières avec les régions (...) russes", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Kiev, a-t-il ajouté, a également cessé de fournir le Donbass, dont les rebelles contrôlent une grande partie, en gaz et autres marchandises. Le ministère russe estime que ce renforcement du blocus constitue une violation directe des accords signés le 12 février dernier à Minsk par la Russie, l'Ukraine, la France et l'Allemagne pour tenter de mettre un terme au conflit dans l'est de l'Ukraine, qui a fait plus de 6.000 morts depuis avril dernier. Le président ukrainien Petro Porochenko a souhaité lundi que les dirigeants de l'Union européenne, qui se réunissent jeudi et vendredi à Bruxelles, annoncent clairement lors de leur sommet qu'ils imposeront de nouvelles sanctions à la Russie si Moscou n'applique pas les accords conclus à Minsk. ID:nL6N0WI3KO (Katya Golubkova; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant