Moscou accuse Kiev de violer l'accord de Minsk, en appelle à Paris et Berlin

le
0

MOSCOU, 23 mars (Reuters) - La Russie a accusé lundi Kiev de violer certains volets des accords de Minsk sur le conflit séparatiste de l'est de l'Ukraine, et a exhorté l'Allemagne et la France à s'engager davantage pour que l'Ukraine respecte ce qui a été conclu. "Les pays jouant le rôle de garants des accords de Minsk(...) - la Russie, l'Allemagne, la France -, doivent assumer leur part de responsabilité et garantir que les clauses sont bien respectées", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Ignorer le fait qu'une des parties ne respecte pas les accords n'est pas propice à une normalisation de la situation", a-t-il ajouté. Les accords de Minsk ont été conclus le 12 février dernier à Minsk par les dirigeants français, allemand, ukrainien et russe. Un cessez-le-feu est entré en vigueur peu après et les accords prévoyaient entre autres que les deux camps retirent leurs armes lourdes de la zone de front. (Darya Korsunskaya; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant